Pas d'immunité pour les non sco ?

Publié le par mémère

Ah, voilà enfin un argument qui change un peu de l'éternelle litanie des « et la socialisation ? » « et les contraintes ? ».

J'étais hier chez mon avocat (une personne que je respecte mais que j'aimerais voir moins souvent). Le téléphone sonne, c'était sa femme qui l'informait que sa fille enchaînait une gastro sur son dernier rhume. Il commence à se plaindre que les enfants sont tout le temps malades, mais nous non :-D
« Ah oui mais la vôtre elle va pas à l'école »
« Et d'ailleurs elle est jamais malade »
« Oui, mais le problème c'est qu'elle ne va pas faire son immunité. On peut très bien attraper la varicelle à 40 ans. Au moins à l'école ils auront tout eu petits ».

Euh oui, alors là j'avais pas pensé à ça. On pourrait peut-être organiser des rencontres d'enfants non sco malades pour qu'ils puissent se refiler le maximum de bêbêtes et être tranquilles plus tard ?

(J'ai eu la varicelle à 39 ans et demi, et pourtant je suis allée à l'école. Choupinette avait 1 an et demi, était collée à moi et ne l'a pas attrapée. Bon, elle en a peut-être sournoisement profité pour s'immuniser ?).
 

Publié dans libres d'école

Commenter cet article

Eléonore 02/12/2008 12:11

Mes excuses à ton avocat, ce n'était pas un médecin. Mais l'erreur subsiste.

mémère 19/12/2010 16:11



.



Eléonore 02/12/2008 12:10

@nouvellespionne : l'alaitement ne transmet que les anticorps de la mère. Si celle-ci n'a pas eu la maladie, c'est rapé.
Ce médecin est vraiment hypocrite : ce qui empeche les enfants de faire leur immunité, ce sont les vaccins, pas la desco. Au contraire meme, puisque l'ecole (et la creche) EXIGENT les vaccins.
Le meilleur moyen de faires ces maladies serait donc effectivement d'organiser des rencontres d'enfants malades et d'enfants sains pour qu'ils puissent se contaminer.
Ce qui ne risque pas d'arriver à l'école puisqu'un gamin malade n'y est pas accepté...
Ayant personnellement eu toutes les maladies infatiles avant l'age de 3 ans grace à une nounou qui acceptait de garder les enfants malades, j'aimerais organiser ce genre d'échange de microbes. Mais avec l'escalade des vaccins, le plus dur à trouver reste un enfant développant la maladie. A quand les "bourses aux microbes" ? "J't'échange ma varicelle contre tes oreillons !" "Quoi ? Tu as la rougeole ? Attends, je l'ai pas encore, tu veux pas garder mes momes le temps qu'ils la choppent ?" ;o))))

nouvellespionne 13/04/2008 04:06

Si Choupinette à été allaitée j'imagine que c'est bon, non?

pepitedechocolat 10/12/2007 13:27

Bah oui, faudrait pas qu'elle leur transmette le virus de la nonsco  :-D

pepitedechocolat 08/12/2007 13:01

Ah bon, il est encore possible d'attraper une maladie infantile en allant à l'école ? Ca m'étonne, parce que vu comment certaines écoles font pression sur les parents pour que tous les vaccins existants soient faits avant l'entrée au CP, je pensais que seuls les virus hivernaux jouaient encore dans les cours d'école. Moi, j'ai eu la rougeole et les oreillons avant même d'être scolarisée... Idem pour mes puces qui ont eu la varicelle alors qu'elles n'avaient pas encore l'âge de la maternelle.Question : comment veux-tu organiser des rencontres d'enfants nonsco malades alors qu'ils ne sont jamais malades justement à cause de la nonsco ?  ;-)  Faudrait plutôt organiser des visites d'écoles pour les enfants nonsco  :-D

mémÚre 10/12/2007 10:45

Ah pas bête la visite d'école. Au prochain contrôle je pourrai peut-être demander à notre inspecteur si Choupinette peut aller embrasser tous les gamins ? Hum pas sûre qu'elle soit d'accord ;-)