Les copines

Publié le par mémère

 
Comme LouChoupinette va fêter son anniversaire en comité restreint cette année. Elle a finalement décidé de n'inviter qu'une seule copine, sa seule vraie amie ici (elle en a une autre à 1000 km). Elle s'est fâchée cet été avec une copine qu'elle voyait régulièrement depuis 4 ans (avec raison, specimen vraiment insupportable), une autre a déménagé, il n'en restait que 3 à inviter mais la première contactée n'était pas libre... j'avais bien senti qu'elle n'était pas aussi motivée que l'année dernière pour faire une super fête de copines, d'ailleurs elle m'avait demandé de ne pas les inviter le jour même de son anniversaire (qui tombe un samedi) mais la semaine d'après, pour ne pas « gâcher » sa journée d'anniversaire rien qu'à elle où elle fera ce qu'elle veut. Mais avec rien que C., ça va.

Choupinette a arrêté deux activités cette année et ne s'est pas fait de nouvelle copine. Je trouve que c'est difficile pour elle de se faire des copines aux activités, d'abord parce qu'il faut bien dire qu'elle est timide, ensuite parce qu'il n'y a pas vraiment d'espace-temps pour les rencontres. C'est surtout vrai pour l'école de musique : cours particulier d'instrument, et classe de solfège où on arrive-on repart et où pas mal d'enfants se connaissent déjà de l'école. Ca pourrait être plus facile au poney parce qu'il y a du temps passé en dehors du cours lui-même, mais ça n'a pas été le cas jusqu'à présent (ça avait marché dans un précédent club, mais ces copines ont « disparu »). J'en ai discuté avec elle en lui disant que le fait que je reste toujours avec elle pour l'aider à préparer son poney (faut dire que j'ai du mal à ne pas toucher ces bêtes-là ;-) ne l'aidait pas à entrer vraiment en contact avec les autres, et elle a décidé que je resterais « pas trop loin » au cas où elle aurait vraiment besoin d'aide (j'aide aussi les autres enfants), mais qu'elle demanderait en premier l'assistance de ses camarades.

Je pense que la « difficulté » principale est que les autres enfants ne sont pas du tout en demande de créer des liens parce qu'ils ont déjà leurs copains et copines de l'école. Elle a aussi parfois du mal à s'intégrer à des conversations qui tournent autour de la classe, des matières préférées, des instits, des devoirs... et en plus elle n'aime pas trop dire aux enfants qu'elle n'est pas scolarisée (aux adultes ça ne la dérange pas). Le cas où ça marche est quand je sympathise moi-même avec la mère et par suite, prend l'initiative d'inviter l'enfant. Bon mais là, malheureusement, les cas sont rares :-(

Ceci dit, ça ne semble pas lui causer trop de souci pour le moment et en écho à La P'tite Nénette,  je crois qu'elle a compris que la qualité vaut mieux que la quantité...


Publié dans au niveau du vécu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

noemie 03/02/2008 21:28

Peut etre que aller de temps en temps au centre de loisirs pet lui permettre de se faire des copines et des copains plus facilement?

mémère 03/03/2008 09:53

Certes, mais elle a eu une très mauvaise expérience du centre aéré à côté de chez nous et elle ne veut plus en entendre parler :-(

La p\'tite Nénette 25/11/2007 09:13

Ca aurait pu faire un sujet pour une farandole ;-)Je me rends compte qu'on a quand même drôlement de la chance d'être autant de familles nonsco par chez nous...Parmi les invités de Louloute pour ses quatre ans quelques uns étaient scolarisés....mais ont été descolarisés dès la rentrée suivante!Notre pépinière ici c'est une association de soutien au parentage naturel (www.bebenaturel.info) car finalement quand des parents recherchent des alternatives naturelles et respectueuses pour leur bébé ils sont souvent ensuite amené à se poser des questions sur la scolarisation...du coup le groupe grandit petit à petit, et la différence est plus facile à assumer  car il y a moins d'isolement.Mais ce sont essentiellement des enfants encore petits du coup...Plein de bisous à Lou et à Choupinette:-)))

mémÚre 27/11/2007 08:04

Oui je crois que petits, c'est plus facile, peut-être parce que les mamans sont encore pleines de questionnements.

lysalys 24/11/2007 09:49

Je crois que ce billet rassurera beaucoup Lou parce qu'en fait en le lisant, je m'aperçois aussi que ce qui l'ennuie, c'est d'être différente... Elle n'a pas envie qu'on sache qu'elle fait l'ief, elle commence à peine à l'annoncer aux grands, mais aux autres enfants elle n'ose pas et c'est vrai que du coup elle coupe les débuts de conversation... Elle est ravie,mais encore très conditionnée par l'école. Savoir que d'autres enfants fêtent leur anniversaire et parviennent quand même à profiter des copains en étant peu, ça, c'est important et comme le dit la petite nénette, la qualité est quand même primordiale... Merci de ce billet en écho.

mémÚre 25/11/2007 09:03

Aussi Choupinette n'est jamais allée à l'école, elle ne peut donc pas comparer. Elle sait bien que si elle y allait, ça serait plus facile pour les copines, mais jusqu'à présent cet argument ne fait pas le poids ;-)