Petites humiliations insignifiantes ou violences « ordinaires »

Publié le par mémère

Merci à lecolealamaison de m’avoir fait découvrir ce site.
Je me suis un peu baladée et entre autres choses tout à fait percutantes, ce billet en particulier a fait écho : « Combattre pour le « libre pipi » !
 
[…] Dans la quasi totalité des écoles, le besoin de faire pipi pendant la classe n'est pas très bien vu, surtout s'il y a récidive, et crée l’opprobre. Dans de très nombreuses classes il est soit interdit, soit assorti d'une sanction (pour éviter quand même d'avoir à répondre du dégât dans les culottes).
 
"Bof ! tu ne vas pas faire une histoire pour un pipi !". C'est la réaction quasi unanime quand on ose évoquer ce sujet. Et c'est bien ce qui est le plus dramatique.
 
[…]
 
Ce qui devrait paraître intolérable à tout le monde et en particulier à tous ceux qui se targuent d’être des éducateurs, c’est que la satisfaction d’un besoin naturel puisse être soumise à demande d’autorisation, éventuellement donc être refusée, pire, soumise à sanction. Comment ensuite s’étonner que des jeunes qui, depuis l’âge de deux ans pour beaucoup, ont dû toute leur vie être soumis à l’autorité pour pisser (c’est bien l’autorité qui leur indique qu’ils ont un créneau pour ce faire uniquement pendant les récrés), voire être en but à des sanctions parce que leur vessie ne se conformait pas aux plannings de l’institution, se conduire ensuite autrement que comme des moutons ou des révoltés ?
 
Bien sûr, le contrôle du pipi par l’institution qu’il ne faut surtout pas prendre comme une vision caricaturale, est aussi représentatif de la réelle violence de cette institution.
 
 
Choupinette m’a souvent posé la question de savoir si on avait le droit d’aller aux toilettes pendant la classe. En petite fille à la vessie libre, elle ne comprend pas qu’on puisse réglementer ce genre d’envie. Si elle a envie d’aller aux toilettes, elle y va. Si elle a faim, elle mange. Si elle a soif, elle boit. Si elle a envie d’un câlin, elle le prend…
 

Publié dans libres d'école

Commenter cet article

lolo 08/07/2007 12:04

rendre les enfants autonomes......constipés et infections urinaires

mémÚre 09/07/2007 08:34

Oui j'imaginais pas que c'était à ce point-là... et d'ailleurs je ne vois pas xe qu'on peut apprendre ou retenir en se tortillant sur sa chaise avec la vessie pleine :-(

marion 03/07/2007 10:45

j'aurais bien laisser un commentaire mais là, j'ai pas le temps, il faut que j'aille faire pipi !

mémÚre 03/07/2007 12:51

Ca va pour cette fois, mais je réfléchis à la sanction :-D

La p'tite Nénette 03/07/2007 09:23

Ca me rappelle un passage du livre "Le guerrier pacifique" de Dan Milman(roman initiatique) où le "maitre" dit à son "élève" qu'il va lui enseigner la sagesse du corps.Il éteint toutes les lumières et l'élève s'attend à un truc tout a fait exceptionnel. Puis il entend un bruit, qu'il reconnait  : le maitre est en train...d'uriner dans les toilettes!!!(existe en film en anglais seulement : http://www.thepeacefulwarriormovie.com/  )

mémÚre 03/07/2007 10:06

:-)))

lili 03/07/2007 01:48

Mon amoureux qui est en médecine me dit souvent que c'est très mauvais de se retenir, c'est une cause d'incontinence pour plus tard...

mémÚre 03/07/2007 10:05

Oui, EN PLUS c'est mauvais...

lysalys 02/07/2007 14:03

Et encore, tu ne parles pas de ces toilettes ouverts où chaque enfant voit tous ces petits camarades le pantalon baissé...
Cela fut une grosse source de stress pour ma pudique fillette.
"ben oui, on est obligée de montrer ses fesses aux copains et en plus à heures fixes..."
Heureusement certaines écoles mettent au moins une cloison entre deux toilettes ! C'est pourtant tellement important que l'enfant comprenne que son corps lui appartient et non pas que les grands décident de ses besoins et des moments où il doit être exposé aux regards des autres !

mémÚre 03/07/2007 10:05

Je ne savais même pas que ça existait. C'est une vrai honte :-(