Mémère l'a fait aussi !

Publié le par mémère

 
La semaine dernière c’était Choupinette. Cette semaine c’était mon tour (joie bonheur délices et orgues :-(
Mon audition de flûte, quoi.
Une des plus perverses séances de torture qu’on ait inventée pour emmbêter une adulte s’étant crue définitivement libérée de tout examen et entretien d’embauche que ce soit.
OK, personne ne m’a forcée.
Mais d’abord on m’avait dit que cette année il n’y aurait plus d’audition pour les adultes. Faux.
Et je savais pas non plus que je serais la seule adulte dans la classe de flûte à bec, l’aînée de mes camarades ayant tout juste 12 ou 13 ans.
 
Bon, ça va, tuons le suspense, j’ai eu mon très bien :-)
Et jouer de la flûte avec les doigts qui tremblent, c’est pô si facile ;-)
 
Cela dit, comme je ne viens pas ici pour me vanter de ma bonne note (encore que j’en sois quand même assez fière ;-), cette audition m’a pas mal remuée et fait me poser beaucoup de questions.
 
Pourquoi ai-je eu autant le trac ? Quel était l’enjeu réel de cette audition ? Je savais très bien qu’en première année, et en tant qu’adulte courageuse (si si, le jury me l’a confirmé, eu égard à mon grand âge bien entendu), le jury ne me saquerait pas ; qu’au pire, je m’en sortirais probablement avec un « bien », voire pas de note du tout. Et même si j’avais eu une « mauvaise » note ? Quel impact dans ma vie ? Il ne s’agit que d’un loisir quand même…
 
L’enjeu est donc ailleurs.
Bien sûr, c’est pas évident en tant que débutante musicienne de 45 ans, de jouer deux morceaux devant 40 personnes dont deux qui sont là exprès pour vous juger. De se retrouver brutalement dans la peau d’une écolière. D’avoir peur de se planter complètement (ben oui on n’a droit qu’à un seul essai – c’est pire qu’à un oral d’examen, où si on dit une bêtise on peut corriger si on s’en rend compte), d’en oublier un morceau, de rater une note, de perdre le rythme (avec un des 2 accompagnements sur cd, c’est fatal)…
 
Et alors quoi ? Si je m’étais plantée ? Ca n’aurais pas remis en cause le fait que j’ai quand même bien avancé cette année, moi qui n’avais jamais fait de musique et me croyais nulle, que mes acquis sont là de toutes façons. Bien sûr je me serais sentie un peu ridicule, mais bon, ça ne tue pas :-D
 
Et le pire, c’est que j’avais filé mon trac à Choupinette, qui ne m’a pas accompagnée mais qui, au moment où je partais, avait autant le trac que moi et mal au ventre :-(
Elle m’avait déjà fait ce coup-là quand j’étais allée à la télé (où j’avais moins le trac finalement, malgré les quelques millions de téléspectateurs potentiels ;-).
 
J’ai fini par trouver la réponse, et elle n’est pas très flatteuse. La vérité, c’est que je n’aurais pas supporté d’avoir moins que très bien. De ne pas avoir la meilleure note. Pas pour la note (quand même faut pas pousser), mais pour ce que je vaux, à mes yeux à moi. Je n’aurais pas supporté d’avoir été médiocre, pas supporté de me tromper, pas supporté l’échec alors que je savais que je pouvais réussir. Pas vis à vis des autres, mais de moi-même. D’un seul coup, je comprends mieux le fonctionnement de Choupinette… et le handicap (relatif) que ça peut représenter. Mais le formidable moteur aussi. Parce que là, malgré ma vie d’adulte déjà bien occupée, j’ai bossé comme une malade les 2 derniers jours pour assurer le truc. Je crois que je suis incapable de faire quelque chose en dilettante. Soit je le fais à fond, soit j’arrête complètement. Ce qui me donne une apparence d’instabilité complète, à me passionner un jour pour un truc et de laisser complètement tomber ensuite. Peut-être aussi que je dois me donner des défis pour avancer, que sans ça ma vie est terne... La vérité c’est que je manque de temps pour tout faire et tout découvrir. Je ne me sens pas adulte finalement, j’ai encore l’impression d’être à l’aube de ma vie et que tout est encore possible, qu’il me reste tout à découvrir… mais je sais maintenant que c’est le temps qui va me manquer…
 
 
Note : Je suis finalement contente de n’avoir pas pu faire de violon faute de place, comme je le voulais au départ. C’aurait été me placer en concurrence avec Choupinette, et ça je pense que ç’aurait été une très mauvaise chose.
 
Renote : J’ai peut-être motivé plusieurs mamans que ça démange autant que moi l’année dernière d’accompagner leur enfant sans jouer elles-mêmes ; elles m’ont posé beaucoup de questions ; et j’ai été très applaudie, aussi, et il y a même eu quelques « bravo »… tant pis pour la modestie, hein, ça fait plaisir quand même ;-)
 

Publié dans en avant la musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vero 14/06/2007 15:43

Et ben en tout cas, bravo...Je suis capable de danser sur scène, jouer de la musique me paralyse complètement, je suis admirative!Comme quoi il n'y a vraiment pas d'êge pour tout essayer hein?Et bravo aussi à Choupinette, pour elle aussi c'est un grand moment!

mémÚre 15/06/2007 00:58

Aaargh danser sur scène... le cauchemar intégral ;-)Ben c'est vrai, y a pas d'âge pour tout essayer, et c'est drôlement rassurant...

marion 12/06/2007 12:08

et oui ! Choupinette va devoir composer avec "une star", pas facile !
tu as déjà des caprices bien précis ?
pour les autographes, accepte-tu les séances colectives ?

mémÚre 13/06/2007 11:58

C'est vrai la vie des enfants de star est souvent cruelle :-DJe pense effectivement organiser des séances d'autographes collectives (maximum 100 personnes) cet été.Il n'existe pas à ma connaissance de transcription pour flûte à bec des caprices (de Paganini, c'est bien de ça que tu me causes ?). Remarque, je pourrais m'y mettre ;-)

marion 11/06/2007 16:58

Bravo ! je ne crois pas que j'aurais su combattre un tel stress !et ta fille, elle est contente pour toi ?

mémÚre 12/06/2007 09:07

Oui, super contente, quand je suis rentrée elle avait mis des affiches partout (alors que je n'avais pas téléphoné ma note, elle en était juste sûre ;-). Comme elle a encore un "+" d'avance sur moi, ça va :-DPar contre elle a moyennement apprécié que je sois accueillie par un jeune admirateur hier à l'école de musique ("et moi tout le monde s'en fout") ;-)

la fée Viviane 09/06/2007 15:06

Encore un : Bravo ! Pour la note et pour l'instrospection (ça, ça fait avancer)

mémÚre 10/06/2007 09:44

Pour les autographes je ne fais rien par correspondance, il faudra se déplacer :-D

pepitedechocolat 09/06/2007 13:01

Félicitations !  :-) 

mémÚre 10/06/2007 09:43

Merci m'dame ;-)