Privées de ciné

Publié le par mémère

Jeudi comme c’est le jour « sanzact’ » de Choupinette, et comme ça faisait longtemps, et qu’il y avait une tramontane à plumer un canard, on avait décidé d’aller au ciné.
 
Après un petit coup d’œil aux programmes on avait choisi « la ferme en folie », qui ne doit sûrement pas casser trois pattes à ce pauvre canard déjà déplumé, mais pouvait être amusant. Séances à 14h, 16h, 18h, bon, va pour 16h alors. En plus comme c’est jeudi, on va avoir toute la salle pour nous ah ah ah.
 
Quelle naïveté de ma part. Bien sûr quand j’ai l’outrecuidance de demander 2 entrées pour un dessin animé en pleine semaine, on me répond d’un air effaré que non, la ferme en folie c’est que mercredi, samedi, dimanche. J’ai dû avoir l’air de tomber de la planète Mars parce que franchement, je n’avais pas pensé une seconde à cette éventualité. « Ah bon mais vous avez quoi d’autre alors ? » « Ben pour les enfants, rien » « Ah bon ben tant pis alors ».
 
Evidemment je comprends très bien que ça puisse ne pas être rentable de programmer trois séances tous les jours pour deux pékins qui vont se pointer une fois tous les trois mois. N’empêche que j’y avais pas pensé. Et que ça m’a fort contrariée, comme une privation de liberté, genre on n’a même pas le droit d’aller au ciné quand on en a envie.
 
Conclusion de Choupinette : « J’en ai vraiment marre de cette école, ça devrait être interdit ! ».
 

Publié dans libres d'école

Commenter cet article

pepitedechocolat 26/03/2007 12:45

Pareil pour ma ville (pourtant la "capitale" du département) : on ne peut pas dire que la culture fasse partie de la ville. Quand j'ai emménagé ici il y a 10 ans (wow, déjà ?!), j'ai en vain cherché les librairies (il n'y en a qu'une) et les théâtres (il n'y en a qu'un et il n'est pas ouvert tous les jours). Il y a bien un grand ciné (c'est bien, si on veut voir les "grands" films qui regorgent de violence, de méchants et d'effets spéciaux  :-/  ), mais pas de petit cinéma avec des films plus intelligents et sympas. Par contre, les magasins de chaussures, les coiffeurs et les médecins généralistes, en veux-tu en voilà... J'ai vraiment eu un choc culturel en emménageant ici, et pourtant c'est la même région !

Roland 26/03/2007 11:16

Le thétre c'est encore pire! maintenant je m'aperçois qu'il n'est plus possible d'aller au thétre: il faut avoir réservé au début de la "saison" sinon, c'est fini, ça n'éxiste plus, c'est complet depuis des mois, c'est comme s'il n'y avait pas de théatre dans ma ville de 50 000 ha. Et comme le seul cinéma digne de ce nom (c à d avec des films de qualité et provenant de tous pays, pas seulement US et psychologiades françaises) a du fermer ses portes depuis l'automne, il n'y a plus aucun équipement culturel à arras !!! .........

bénédicte 25/03/2007 14:44

eh oui, c'est là qu'on voit que tout est organisé par rapport à l'école et le travail... :-(

Guillemette 25/03/2007 03:10

Quelle nouvelle en effet! Je crois que je n'y aurait pas pensé non plus! Et quels films passent l'après-midi alors quand tout le monde est aussi censé être au travail?

mémÚre 25/03/2007 08:53

A mais non l'après-midi il y a des films pour les chômeurs et les retraités. Et d'ailleurs ce qui me fait vraiment râler c'est que le jeudi c'est moins cher. On n'y a donc pas droit non plus :-(

pepitedechocolat 24/03/2007 10:08

Oui, j'ai remarqué ça il y a peu  :-(  Déjà qu'il n'y a pas grand-chose pour les enfants...  Interdire l'école je sais pas, mais faire grandir le nombre de nonsco pour avoir un poids dans l'organisation de la vie de la société, j'suis pour !  ;-)