A quoi ressemble la non sco' chez nous ?

Publié le par mémère

Depuis deux semaines, à rien ;-)
 
C’est ça qui est bien, c’est que si on a autre chose à faire, ou si on est malades, ou si on doit partir, il n’y a pas d’obstacle.
 
Je disais hier à Choupinette que quand j’étais petite et que je manquais l’école pour maladie, une copine passait le soir pour m’amener le rattrapage. Mes souvenirs sont imprécis, mais alors, il fallait quand même bosser à la maison tout en étant malade ?
 
Sinon en période de croisière, il n’y a que deux « matières » pour lesquelles nous nous asseyons régulièrement à une table, c’est le français et les maths.
 
« Régulièrement », c’est 4 ou 5 fois par semaine, le matin, entre 30mn et 1h30 à peu près (pauses comprises), sauf si on a autre chose à faire.
 
Pour les maths, c’est le programme des Frères Lyons dont j’ai déjà parlé ici.
 
Pour le français, c’est supports divers, ceux que Choupinette apprécie (et elle est trèèèès sélective), en particulier ces fiches-là. Cette année on essaie de mettre un peu l’accent sur l’orthographe, à cause d’une allergie gravissime dont je suis atteinte et qui me fait biper à la vue de la moindre faute, mais là n’est pas le sujet et j’y reviendrai peut-être une autre fois :-D
 
Tous les jours (en théorie), un peu de violon.
 
Pour tout le reste, c’est plutôt n’importe quand n’importe comment en fonction des questions que Choupinette se pose, de ce qui l’intéresse, d’un truc vu à la télé, lu dans son Youpi, les bouquins empruntés à la bibli, les visites,… on fait assez souvent des recherches pour approfondir un sujet, mais ça donne rarement lieu à production écrite. On a fait quelques lap-books, enfin mis en route parce que ce genre de trucs n’est jamais vraiment fini.
 
Ses vraies productions sont de sa propre initiative, elle commence plein de cahiers qu’elle fabrique généralement elle-même : cahier de poésie, de dessins de costumes, agenda, journal intime, petites histoires,…
 
J’ai été assez peu disponible pour faire des choses avec elle cette dernière année, genre loisirs créatifs, ce qui fait qu’elle a entrepris pas mal de trucs toute seule avec mes « conseils » de temps en temps (couture, broderie, bricolos en tous genre).
 
Quand elle a eu 4 ans j’ai essayé de mettre en place un vrai planning genre lundi telles matières, mardi telles autres, semaine 1, semaine 2, etc… mais ça ne correspond vraiment pas à ma désorganisation chronique, et puis c’est trop figé. J’ai beaucoup « lâché » ces deux dernières années sur le « théorique » et sur tout ce qui peut ressembler à du scolaire. Je me suis bien décomplexée vis à vis des contrôles et je pense que ça y a fait beaucoup (le fait qu’on ait été « oubliées » en 2005-2006 m’a complètement décontractée vis à vis de ça).
 
Maintenant que je vais avoir moins de paperasses à brasser, j’espère pouvoir être plus disponible pour faire des trucs ensemble, bouger plus aussi. Pounet aussi d'ailleurs car jusqu'à présent, il était trop peu présent indépendamment de sa volonté. Il faut dire que les zactivités zextérieures nous saucissonnent un peu trop la semaine avec 4 activités réparties sur 5 et des fois 6 jours (la musique étant de plus en plus envahissante). Je pense que l’année prochaine il va falloir faire des choix.
 
 
Ecrit (au lance-pierre) pour la Farandole Sans Ecole deuxième édition
 

Publié dans Farandole Sans Ecole

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maman de Lena 24/02/2007 20:48

super super, je découvre tout ce petit monde et avec ma puce de 2 ans ça me fait très très envie.Julie

mémÚre 27/02/2007 23:26

C'est bien de t'intéresser à la question aussi tôt, ça te laisse le temps de mûrir et de bien te renseigner plutôt que de plonger dans l'inconnu ;-)

Phoebe 15/02/2007 17:07

Je cofirme : oui, il fallait bosser tout en étant malade... j'ai des souvenirs de rattrapage de cours / exos qu'on venait m'apporter chaque soir après l'école (pas de photocopies à l'époque, fallait tout recopier de suite) et de pas d'indulgence si le boulot n'était pas fait à mon retour à l'école...

mémÚre 15/02/2007 22:21

Je crois me souvenir qu'il y avait des profs compréhensifs qui faisaient des "stencils" (pas de photocops à l'époque effectivement). Mais oui, la corvée de recopiage... ça ne suffisait pourtant pas à gâcher complètement le plaisir d'être au fond de son lit pendant que les autres étaient en classe :-D

barthélémy 14/02/2007 22:42

Merci, merci et encore merci... Venez, revenez, quand vous voudrez ! Seule ou accompagée ! J'ai quelques "papiers" en réserve !

mémÚre 14/02/2007 23:02

C'est mieux... c'est de tenir sur la durée qui est difficile...