On était 3 millions...

Publié le par mémère

… à couper le courant hier soir entre 19h55 et 20h00 :-)
 
 
Les Amis de la Terre remercient vivement toutes les personnes et organisations qui ont participé aux Cinq minutes de répit pour la planète, organisées par l’Alliance pour la Planète et coordonnées par les Amis de la Terre. Un signal clair aux candidats à la présidentielle.
 
Merci à tous ! Le Réseau de Transport d’Electricité (RTE) reconnaît : « Cette baisse correspond à la consommation de l’éclairage et des appareils en veille d’environ 3 millions de ménages ». Avec une économie d’environ 800 mégawatts, la consommation française d’électricité a baissé de plus de 1% entre 19h55 et 20h, soit l’équivalent de la consommation totale de la ville de Marseille ou de la production d’un réacteur nucléaire.
[…]
Ni cette baisse de consommation, ni la reprise immédiate n’a provoqué d’émission de GES supplémentaire, étant donné que cet aléa de la consommation entrait dans les variations habituel de notre consommation électrique, selon RTE. Aucun incident non plus n’est survenu sur le réseau électrique à la suite de ces 5 minutes de répit, démentant certaines craintes évoquées hier, et c’est dans la bonne humeur générale que de nombreux rassemblements ont fleuris dans toute la France : à Paris (sous la Tour Eiffel), à Marseille, à Nice, à Toulouse, … Cette action était d’abord un acte symbolique, suivi par des millions d’individus, mais aussi des collectivités, des restaurants, des salles de spectacles, … Se sont éteints des milliers d’appartements et de maisons, mais aussi la Tour Eiffel, la basilique de Fourvière à Lyon, Notre Dame de la Garde à Marseille, l’Arc de Triomphe à Montpellier, la place du Capitole à Toulouse, la cathédrale de Reims, le Colisée à Rome, l’université de Montréal , la chambre des députés desPays Bas et d’Allemagne, et de nombreux lieux dans plus de 20 pays.
 
 
(j’ai pas corrigé les fautes, c’est pas mon texte – enfin s’ils veulent, la prochaine fois, je veux bien le relire avant diffusion :-D)
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article