Mémère sauve sa tête

Publié le par mémère

Le matin, 4 ou 5 jours par semaine, on fait du « travail » formel, c’est à dire assises à une table avec une matière définie. On fait ça pour le français et les maths seulement, et ça dure environ 1 heure elapsed (en comptant les pauses ;-).
 
Pour les maths pas de surprise, c’est toujours le programme des Frères Lyons. Quand les chapitres sont longs on en fait deux à la fois en alternance, un jour l’un, un jour l’autre. Parfois un petit coup de métaformes.
 
Pour le français, on varie les supports : fiches de lecture (super bien, j’en reparlerai), cahiers chouette zoom grammaire et orthographe, bibliobus, mots croisés, et d’autres. La plupart du temps c’est Choupinette qui choisit.
 
Ce matin, elle avait choisi d’écrire à sa copine Camille. Je lui ai demandé si elle avait besoin de moi, elle m’a dit que oui, comme expert orthographique. Je me tenais donc à sa disposition pour toute question complémentaire, me faisant la plus discrète possible.
Elle me demande comment s’écrit Jean-Sébastien. Je le lui écris sur un bout de papier, elle lit attentivement et commence à écrire J-e-a-n-S-é-b-a-s-t… et là je sais pas ce qui m’a pris, j’ai pété les plombs, j’ai dit « i-e-n » alors qu’on ne me demandait rien du tout. La gaffe. Terrorisée devant l’œil noir de ma progéniture offensée, je me jetai à ses pieds les mains jointes, implorant son pardon.
 
« Ca va maman, je vais pas te couper la tête quand mêêêême… ».
 

Ouf. J’ai évité le pire J

Publié dans libres d'école

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article