Qu'est-ce qu'on mange l'année prochaine ?

Publié le par mémère

Vais-je enfin trouver la réponse universelle à LA question récurrente : qu’est-ce que je vais faire à bouffer ce soir  (ce midi / demain / dimanche) ?
 
En fait je connais la solution depuis plusieurs années déjà. Reste seulement à la mettre en application, mais pourquoi ne l’ai-je pas fait plus tôt ? LA solution, toute simple, une idée génialissime en fait (je rends grâce à son auteur inconnu ou oublié) , qui prend seulement un an (qu’est-ce qu’un an dans la vie d’une ménagère) à mettre en place : noter sur son agenda la composition de chaque repas, pendant UN AN. L’année suivante et toutes les autres, il suffit d’ouvrir l’agenda de l’année de référence et hop ! plus besoin de se casser la tête ! Plus besoin de faire des listes de courses ! Magique !
 
Bon j’avoue : si je n’ai pas encore adopté cette super organisation c’est que je me pose encore quelques questions sur sa mise en pratique et là, j’aimerais bien profiter de l’expérience de quelqu’un qui l’a testée en VRAI. Quelqu’un l’a-t-il testée en vrai ?
 
 
Problèmes potentiels :
 
- J’ai fait un essai culinaire audacieux le 12 mai 2007 à midi et c’était pas bon : j’essaie de mieux le réussir le 12 mai 2008 ? On saute un repas ? On va au resto ?
 
- Le 14 juillet 2007 on était invités à manger chez des amis ; que faire le 14 juillet 2008 ? Téléphoner aux mêmes amis pour se faire inviter ? Sauter un repas ? Aller au resto ? Commander une pizza ? Mais non, la pizza c’est le 16 aaaaaaaaaargh !
 
- Si on a sauté un repas le 12 mai 2008, que faire le 12 mai 2009 ?
 
- Le 14 mai 2007, il restait du couscous de la veille. Le 13 mai 2008, comme on avait sauté un repas le 12, on avait la dalle et on a bouffé tout le couscous ; le 14 mai 2008, il en reste plus. On va pas encore sauter un repas quand même ?
 
- Le 12 mai 2009, on s’est pas fait avoir comme en 2008, on a été au resto. Le 14 mai 2009, il reste donc du couscous de la veille (le 13). Mais le 14 mai 2008, on avait commandé une pizza. Qu’est-ce qu’on fait alors ? Si on bouffe le couscous et la pizza, on sera obligés de sauter un repas et ça va encore mettre la zone ? Solution : congeler la pizza pour le 14 mai 2010 au cas où il reste plus de couscous. Et s’il en reste ? Heeeeeeeeeeelp !
 
- Si je prends comme année de référence 2007, que va-t-on manger le 29 février 2008 ?
 
- Ai-je vraiment envie de savoir MAINTENANT ce que je mangerai le 23 novembre 2024 ?
 
 

Bon finalement… je verrai l’année prochaine ;-)

Publié dans au niveau du vécu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laféeViviane 30/12/2006 19:44

Mémère, T'exagère ! Tu me fais bien rire, je vois que nos dernières préoccupations sur l'IEF ne te font pas perdre ton humour.
J'ai lu quelque part, mais où ? une autre proposition. Sur 15 jours, tu fais des menus, mais avec des catégories : Lundi : tarte au légumes, Mardi : repas exotique, Mercredi : repas sucré (crèpes, riz au lait), jeudi : Pates.....ect,et ensuite tu déclines suivant l'envie du moment, mais en gardant cette trâme. Je fais cela quand je suis à Paris, pour mieux m'organiser (et cela marche), mais je trouve cela tout de même fastidieux car ce n'est pas dans ma nature et n'arrive pas à le faire dans ma seconde demeure.

mémÚre 30/12/2006 22:47

Pascale >> j'ai vraiment commencé à le faire ! bien sûr c'est juste pour avoir des idées, pas pour faire tout pareil :-D
Phoebe >> oui moi aussi j'avais vraiment  besoin de me détendre hier soir ;-)
féeviviane >> je connais quelqu'un qui fait comme ça mais si je te dis qui :-D

Phoebe 30/12/2006 18:20

Si je n'ai pas testé le planning annuel, j'ai une liste des plats qu'on aime tous, et on compose (ou on essaie de) les menus pour la semaine avec cette base....

Phoebe 30/12/2006 18:18

Pas pratiqué le planning annuel mais tu m'as fait rigoler, c'était pas gagné vu mes lectures et préoccupations du moment !

Pascale 30/12/2006 13:08

Héhé, même idée chez moi cette semaine ! mais en plus simple pour éviter les "problèmes potentiels" :-)puisque nous mangeons souvent les mêmes plats (parce-que je les réussis et qu'on les aime), noter pendant 1 mois de chaque saison, la composition des menus que je fais soit spontanément soit en réfléchissant :-)reprendre ces menus pour le mois d'après et les années d'après aux mêmes saisons (pour être en phase avec les produits frais dispo naturellement)...cerise sur le gâteau : avec une prépa d'enfer, on peut  prévoir une liste de courses apparentées aux menus de la semaine :-)Seul bémol : le peu de place à "l'envie", moteur essentiel chez moi de mes talents culinaires et gourmands ;-)